L'actu du campus

Jérôme, ancien étudiant Technicien Développeur devenu formateur

le 18 juin 2019

En 2016, Jérôme a intégré la première promotion de Technicien Développeur. Aujourd’hui diplômé, il est devenu à son tour formateur au Campus Numérique in the Alps. Retour sur son parcours.

À gauche, Jérôme, ancien étudiant Technicien Développeur devenu formateur au Campus Numérique in the Alps.

Bonjour Jérôme, merci de nous accorder un peu de ton temps pour répondre à nos questions. Tu as intégré la promotion 1 de la formation Technicien Développeur en 2016. Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton parcours professionnel avant d’intégrer le Campus Numérique in the Alps ?

Avant le Campus, je travaillais dans le domaine de l’électronique :
– 2 ans en tant que Technicien réparation et installation de matériel de sonorisation
– 4 ans en tant que Responsable de fabrication dans des produits permettant aux personnes aveugles de traverser les passages piétons en toute sécurité
– 5 ans en tant que Réparateur et Vérificateur de système de pesage

Comment es-tu donc passé de l’électronique au métier de Technicien Développeur ?

Quand je suis arrivé sur Grenoble, j’avais envie de changement. Je ne voulais plus faire de job « alimentaire ». J’avais besoin de faire quelque chose qui me passionnait. Je me suis naturellement dirigé vers l’informatique et plus précisément le code.

Et pourquoi as-tu choisi d’intégrer précisément le Campus Numérique in the Alps et pas une autre école ?

J’ai entendu parler du Campus par le bouche à oreille et j’ai été séduit par le projet de formation. La formation par apprentissage inversé, les six mois de cours et l’alternance étaient pour moi les ingrédients pour réussir. Je trouvais que c’était conforme à mon projet de reconversion.

Tu es aujourd’hui diplômé de la formation Technicien Développeur. Mais peut-on revenir rapidement sur ton expérience au Campus Numérique in the Alps ?

Concernant le processus de sélection (les piscines*), j’ai trouvé cela assez déstabilisant. C’était la première fois que je rentrais dans ce cadre de processus. J’avais plutôt l’habitude des entretiens classiques. Mais cela a permis de faire remonter certaines facultés pour travailler dans le développement (travailler en équipe, etc).
Ensuite, j’ai trouvé que la formation nous donnait un socle bien solide pour pouvoir attaquer le monde professionnel sans trop de difficulté. La qualité des formateurs nous permettait si on le désirait d’aller plus loin. La période de l’alternance joue un rôle très important dans la consolidation des compétences. Nous mettons en pratique ce que nous avons appris avec les réalités du monde professionnel.

Et quels ont été tes projets une fois diplômé ?

J’ai décidé une fois le diplôme en poche de trouver une entreprise me permettant d’en apprendre toujours plus. Et je suis toujours aussi passionné par ce que je fais !

Après ta formation, tu as intégré l’équipe du Campus Numérique in the Alps en tant que formateur. Comment es-tu passé du statut d’étudiant à celui de formateur ?

À la remise de diplôme, j’avais signalé mon envie de passation de savoir.
J’ai toujours aimé expliquer comment les choses fonctionnent.
Je suis intervenu sur deux modules Algo et Java. J’ai naturellement voulu intervenir sur la création des sujets pour donner mon expérience en tant qu’ancien élève.

As-tu d’autres activités professionnelles en parallèle de ton métier de formateur ?

Oui je travaille en tant que développeur Angular dotNet chez CGI.

* La piscine est un processus de sélection innovant, dans lequel des candidats sont répartis dans des sous-groupes de travaux pratiques, mettant en lumière les compétences soft skills des candidats et les dynamiques de groupe avant les compétences techniques, indispensables au métier de développeur.